Accueil

Nouveaux quartiers d’affaires : cadre de vie et performance

Conférence au Simi avec Joël Marias, directeur immobilier et RSG de Philips France, Cécile Briec, ergonome pour Alternatives Ergonomiques et Alain d’Iribarne, économiste, directeur de recherche au CNRS. Modérateur : Joël Gayssot, Directeur général de l’Agence de développement économique du Val-de-Marne.

Un aménagement des espaces « par » l’entreprise « pour » le salarié

Le changement des cultures d’entreprise est lié à une prise de conscience : la performance et par conséquent la productivité de l'entreprise sont directement liées à la qualité de vie du salarié sur son lieu de travail. En outre, les nouvelles réglementations liées à l’environnement imposent la mise en place de nouvelles normes liées au confort des usagers.

Cette prise de conscience amène les entreprises à reconsidérer la manière de mettre en œuvre et de gérer leurs projets immobiliers. Malgré des contraintes économiques de plus en plus drastiques, elles doivent néanmoins associer à leur réflexion tous les acteurs impliqués et concernés : création de groupes de travail, réalisation d’enquêtes de satisfaction… Faute de quoi, elles risquent de perdre leurs salariés.

L’ingénierie concourante, une approche multimétiers et globale

Aujourd’hui, il faut appliquer l’ingénierie concourante au domaine immobilier, c’est-à-dire travailler d’amont en aval avec tous les acteurs du projet : directeurs immobiliers, DRH, ergonomes, salariés... Cette approche multimétiers et globale intègre les différentes phases de développement du projet, l’idée étant de passer du « mieux produire » au « mieux concevoir » dans l’intérêt de l’entreprise et du salarié.

Le directeur immobilier joue donc un rôle essentiel : il doit désormais prévoir, en aval, une charte d’implantation en tenant compte à la fois des contraintes économiques de l’entreprise (prix au m2, coefficients d’occupation…) et des besoins du salarié (confort, qualité de vie...).

De nouveaux espaces de travail pour plus de confort

Un certain nombre d’éléments sont donc essentiels et déterminants pour un réel confort de l’utilisateur :

  • le cadre de vie (avec les services autour du lieu de travail), pour « bâtir de la qualité de vie en ville »
  • les transports : mieux le site est desservi, plus il est central, plus la vie du salarié est simplifiée
  • l’acoustique, la climatisation (soufflage notamment) et la lumière

Retour