Accueil

« Il faut humaniser les espaces de bureaux »

Entretien avec Marielle Dumortier, médecin du travail à l’ACMS de Juvisy (Association interprofessionnelle des Centres Médicaux et Sociaux de santé au travail de la Région Île-de-France) : le ressenti et les préconisations d’un professionnel de la santé sur les espaces de bureaux en général et Cœur d’Orly en particulier.

« Les espaces de bureaux sont trop rarement conçus comme des lieux de vie »

Au-delà du management, c’est la conception même du lieu de travail qui est à remettre en cause. En effet, lorsque l’on conçoit des bureaux, on pense rarement à eux comme à des lieux de vie. Si bien que la plupart du temps ils n’offrent pas de bonnes conditions de travail aux salariés. C’est un facteur générateur de souffrance au travail.

Quelques préconisations en termes de confort et d’ergonomie

En dehors de la question du mobilier, qui relève du choix des entreprises, il faut savoir que la « rationalisation » des espaces, comme l’aménagement en open space, n’est pas nécessairement vecteur de confort, à moins d’avoir été pensée uniquement dans l’intérêt des salariés. Quand ils sont mal conçus, les open spaces sont bruyants. Il faut privilégier les espaces privatifs où le salarié peut retrouver une certaine intimité.

Des espaces mieux éclairés, mieux insonorisés, des bureaux plus espacés, avec des zones d’intimité et des vestiaires, des possibilités de rangement… Voilà les clés pour réduire la fatigue des salariés.

Donner la liberté de choisir et faciliter le quotidien

C’est un élément important en termes de confort au travail. comme laisser le choix aux salariés d’avoir un éclairage individuel qu’ils peuvent régler eux-mêmes. Mais la possibilité de choisir va au-delà de l’éclairage : elle doit également s’appliquer à la climatisation, au chauffage… Mais aussi, par exemple, à l’endroit où l’on souhaite avoir son poste de travail.

Lorsque l’on conçoit des bureaux on ne pense pas non plus à la maintenance et à l'entretien. Or ces deux aspects font partie du confort au travail.

« Féminiser » les espaces de bureaux

Les espaces de bureaux sont conçus « au masculin ». Ils ne sont pas assez pensés pour les femmes. Or elles n’ont pas les mêmes besoins ni les mêmes attentes que les hommes sur leur lieu de travail. Elles ont un rapport avec la vie privée plus important et éprouvent le besoin de s’isoler plus souvent…

Les transports, un problème relatif

La tolérance des salariés par rapport au temps de transport est variable. Certains peuvent accepter de faire une heure de trajet en voiture, mais pas dans les transports en commun. En réalité, le problème des transports est relatif : si le salarié adopte le site et si on lui en facilite l’accès, le temps de trajet devient alors un inconvénient secondaire.

L’aéroport, une passerelle entre ciel et terre

L’aéroport fait vivre beaucoup de familles. L’avion c’est la vie, l’avion est spectacle… Les gens aiment regarder les avions décoller par les fenêtres. Ces lieux sont « magiques ». De plus, l’environnement de Paris-Orly est apprécié par les riverains. Athis-Mons par exemple est une jolie ville à découvrir : elle est au bord de la Seine, il y a des guinguettes… La zone pavillonnaire des Quatre colonnes est très agréable et le centre commercial de Belle Épine très bien achalandé.

Pour conclure, il faut humaniser les espaces de travail et, dans la mesure du possible, les rendre esthétiques.

Retour